• Quand l’opinion du peuple, exprimée lors des États généraux de la bioéthique, est méprisée,
  • Quand des questions majeures de civilisation sont utilisées à des fins politiciennes qui divisent les Français,
  • Quand le recours au sociétal masque l’incapacité des responsables politiques à résoudre la crise sociale et à retrouver le fil d’un projet national,
  • Quand la technique et le marché sont prêts à prendre possession de toutes nos réalités humaines, y compris la procréation,
  • Quand les firmes multinationales asservissent les femmes en les incitant à congeler leurs ovocytes pour différer leurs grossesses,
  • Quand la médecine est convoquée pour satisfaire un droit à l’enfant,
  • Quand la loi entend priver délibérément un enfant de père et l’amputer de la moitié de son ascendance, alors qu’une immense majorité de Français estime qu’il est meilleur de grandir entre son père et sa mère,
  • Quand la loi entend livrer nos corps aux appétits du marché, en faisant de l’homme un simple « fournisseur de ressources biologiques »,
  • Quand l’écologie de l’Homme est ignorée alors même que l’enjeu écologique global est essentiel pour notre avenir,
  • Notre conscience nous interpelle et notre responsabilité envers les générations futures nous oblige.
  • L’Histoire n’est pas écrite d’avance : écrivons-la ensemble pour nous opposer à cette emprise de la technique sur nos vies.
Nous appelons les femmes et les hommes de bonne volonté à une marche pacifique et pluraliste pour promouvoir une société à hauteur d’Homme, attentive aux plus fragiles d’entre nous.
CONTRE la PMA sans père
CONTRE le mensonge d’une filiation impossible
CONTRE la GPA qui succèdera à la PMA
CONTRE l’engrenage de la marchandisation humaine
CONTRE la congélation des ovocytes au service des firmes
POUR le respect du droit de l’enfant, dans la mesure du possible, de connaître son père et sa mère et d’être élevé par eux
POUR une filiation rendant compte du réel ou vraisemblable
POUR une procréation respectant les âges naturels de la fécondité
POUR un maintien de la non disponibilité des éléments du corps humain
POUR un accès à l’identité des donneurs

Signez la pétition adressée au Président de la République !

Appel au Président de la République pour le respect des droits de l’enfant :

Monsieur le Président de la République,
Nous en appelons à vous pour la protection des droits de tous les enfants.

Le gouvernement a lancé le processus parlementaire en vue de la légalisation de la procréation médicalement assistée (PMA) en l’absence de père pour l’enfant et sans motif médical.

Cela signifie que, délibérément, la République priverait des enfants de père pour toute leur vie…

Lire la suite…

4 demandes :

  • un moratoire sur le projet de loi
  • appliquer le principe de précaution à la procréation et à la filiation humaine
  • une véritable politique de la fécondité et un plan de lutte contre l’infertilité
  • inscrire l’interdiction de la GPA dans la Constitution française et contribuer à son abolition internationale.

Les associations partenaires